Partagez | 
 

 AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Dim 16 Oct - 22:17


Ayria Erawen.
« LES MOTS SONT LES PASSANTS MYSTERIEUX DE L'ÂME. »


prénom(s) et nomAyria Erawen classenaïade lieu de naissancelac d'Ealan age20 ans fonctionquelle fonction une simple naïade peut-elle avoir ? traits de caractèredistante ; observatrice ; craintive ; fière ; indépendante ; mystérieuse ; égoïste ; méfiante ; sauvage ; pacifiste ; agile ; discrète ; franche ; charmeuse ; difficile ; aventureuse ; colérique ; curieuse ; attentive ; sensible ; libre ; vive ; habile ; maligne ; apprend vite ; peu bavarde ; imaginative ; rancunière ; douce ; imprévisible ; bornée.


nosce te ipsum.
ALLÉGEANCE Il n’y a pas de serment à prêter, ni d’allégeance à donner. Les histoires politiques à la surface ou les conflits entre humains ne concernent pas les naïades. Ayria ne s’y intéresse pas. Et si on la forçait à promettre fidélité à quelqu’un, elle ne se choisirait que par défaut. Non pas qu’elle ne tienne pas aux siens. Non pas qu’elle ne veuille pas les protéger. L’engagement lui est seulement étranger. Ainsi ne se soumet-elle pas à la contrainte et aux limites qu’il peut imposer. La naïade ne fait que ce qu’elle veut bien faire, ne prête attention qu’à ce qui l’intéresse et considère comme étant inexistant tout ce qui ne la touche ou ne l’intéresse pas. Et puisqu’allégeance est un mot sans le moindre sens à ses oreilles, elle serait bien incapable de dire elle-même à qui la sienne est dévouée. Ses intérêts priment puisqu’elle n’en connait quasiment aucun autre, les siens étant identiques à ceux de ses semblables. Pas de serment donc, ni de promesse de fidélité. Pas d’allégeance, pas d’engagement. La protection de ses proches et de ses biens relève bien plus de l’instinct, du bon sens, que d’un quelconque devoir.
RICHESSES Des richesses, et pour quelle utilité ? Une naïade n’a en rien besoin de ce que la terre peut offrir aux hommes. Le lac est son élément, le poisson sa nourriture, le monde sa curiosité. Mais peut-on seulement parler de richesses tandis que ces derniers ne sont pas ses biens propres ? Ne sont pas des biens, point. Ainsi pourrait-on dire qu’elle possède tout et rien. Elle prend ce dont elle a besoin et jette ce qui ne l’intéresse plus. La vie devrait toujours être aussi simple. Et même, la notion de propriété lui paraît aussi étrangère que celle d’engagement. A croire que les humains ont un esprit bien différent de celui des naïades. Ou du sien, peut-être. Matériellement, Ayria n’a que quelques vêtements puisqu’il en faut lors de ses sorties du lac d’Ealan, devenues de moins en moins rares au fil des années. Pas de pièces, puisqu’elle ne commerce pas avec les humains, se contentant de les observer de loin. Pas non plus de bijoux ou autres ornements décoratifs sans importance lorsque l’on considère la simplicité comme la meilleure des parures. Elle n’a rien. Et c’est déjà bien assez.
LIEU DE REPOS Le lac d’Ealan est sa demeure. La forêt de Brocéliande est le seul monde qu’elle connaisse. Quant à le quitter, Ayria y pense tout en s’en empêchant. La traverser demande bien trop de temps. Beaucoup trop même, pour une naïade qui, loin de son eau, perd de ses forces jusqu’à l’épuisement. Aussi se sent-elle parfois bien plus enchaînée à cette maison qu’elle ne peut quitter. Esprit libre qui aspire à la découverte et qui, jamais, ne verra ses envies satisfaites. Alors tant pis. Ayria reste dans son lac, dans sa forêt, sortant de ses eaux lorsqu’elle en ressent l’envie, parcourant des chemins, des sentiers qu’elle connait déjà par cœur pour finalement plonger dans le plus profond des ennuis. Si les siens l’attendent à chaque retour, personne ne vient l’accueillir dans la forêt de Brocéliande. Qui le pourrait ? Elle erre, observe, disparait, suit, aussi silencieuse qu’une ombre. Puis elle repart au lac, sans que rien ne soit venu changer sa vie. Aucune réelle attache. Son lieu de repos, c’est celui que sa propre nature a choisi à défaut de ses propres envies.
SOUVENIRS DU PASSÉ Aucune journée ne fut plus incroyable que celle où, pour la première fois, des pieds s’attachèrent à son corps. Où le verbe « marcher » se conjuguait de la même façon que « nager ». La sensation de la terre sous ses pieds la dérangea d’abord, puis la fascina ensuite. Ayria apprit aussi ce qu’était la nudité, elle qui jamais n’avait porté de vêtements auparavant. Elle avait dix ans, et sa mère s'était montrée aussi impatiente qu'elle pour lui offrir le plus beau des cadeaux : son premier voyage sur la terre ferme. Oh, il fut difficile. Et il fallut apprendre à marcher, à utiliser ces « jambes ». Son enfance fut douce et heureuse, quoique remplie d’interrogations. Si bien qu’à chaque retour d’une naïade ou d’un triton du monde des hommes, elle le questionnait sans s’arrêter. Tellement qu’il fallait la forcer au silence. L’enfant était vive, l’avait toujours été. Et si son enveloppe était bel et bien dans le lac, ses pensées, elles, voyageaient vers un monde qu’elle ne connaissait pas, aussi vaste que fabuleux, qui ne connaissait aucune limite. Elle avait passé ses premières années à explorer chaque recoin du lac d’Ealan pour le connaître finalement par cœur. La perspective de découvrir un univers qu’on disait sans fin l’avait hantée. Si bien que son plus beau souvenir était celui où, pour la première fois, elle en avait admiré les couleurs.
VISION D'AVENIR Sa vie a toujours été la même. Elle ne changerait pas malgré le fil des années. Ayria continuerait de vivre dans le lac d’Ealan et la forêt de Brocéliande. Quel autre choix avait-elle ? Elle se cacherait derrière les arbres, grimperait sur les plus grands rochers pour plonger au plus profond de cette eau si vitale à sa survie, à celle de ses semblables. Peut-être finirait-elle par s’unir à un triton, lorsque la solitude finirait par l’étouffer autant que l’ennui et la frustration. Ainsi fonderait-elle une famille. Ou alors subirait-elle le même sort que sa mère. Les humains la découvriraient, l’attraperaient et laisseraient les flammes lécher son corps assoiffé. Pourquoi y penser finalement, à l’avenir ? Pourquoi se poser tant de questions quand la vie peut être simple ? Perte de temps. Gâchis. L’avenir, il n’y a que lui qui sache ce qu’il contient. Faire des suppositions ne mène à rien. Autant profiter du peu qu’elle a.

abyssus abyssum invocat.

➽ Lorsque des étrangers se promènent sur les bords du lac d'Ealan avant qu'elle n'en soit sortie, Ayria les observe de sous la surface, disparaissant dans les profondeurs aussitôt qu'elle est repérée.
➽ La forêt de Brocéliande est un endroit où elle se sent presque aussi à l'aise que dans son eau : aussi prend-elle plaisir à s'y balader. Elle a développé une certaine agilité, au fil des années. Escalader ne lui fait pas peur. Quant aux blessures qu'elle peut se faire, Ayria ne s'en soucie guère, puisqu'en tant que naïade, elle ne garde jamais bien longtemps leurs traces.
➽ Aucun humain ne connait encore sa véritable nature. La naïade prend toujours mille précautions pour la cacher. Elle ne leur parle de toute façon que très rarement. Quant aux questions qu'on peut lui poser, la naïade a développé, au fil des années, une grande facilité à détourner ses réponses.
➽ Elle n'a jamais eu l'occasion de rencontrer une fée ou une nymphe. Oh, elle connait bien évidemment leur existence, mais le mystère demeure parfait. Si bien qu'Ayria rêverait de pouvoir en croiser, curiosité qui demeure, à ce jour, plus source de frustration qu'autre chose. A croire que ces autres créatures magiques se font rares.
➽ Très observatrice, elle apprécie tout de même, malgré sa crainte à leur égard, regarder les agissements des humains de loin. Même en étant en-dehors du lac, il lui arrive de suivre discrètement quelques voyageurs dans la forêt de Brocéliande. Agile, elle disparaît là encore dès qu'on semble l'avoir repérée.
➽ Si elle demeure très pacifiste et serait presque incapable de faire du mal à autrui, à moins qu'on ne l'attaque, Ayria n'apprécie pas beaucoup les humains. Ils la rendent curieuse, mais aussi bien craintive. Ce qui explique qu'elle ne les observe que de loin pour le moment. Si les femmes, rarement croisées, ne l'inquiètent pas réellement, elle a bien plus de mal avec les hommes, ayant déjà été victime de leur cruauté.
➽ La naïade a une peur panique du feu, suite au décès de sa mère, brûlée vive sous ses yeux. Elle n'est plus jamais retournée sur la rive du lac lui ayant servi de bûcher. La moindre flamme peut la tétaniser.

ad perpetuam rei memoriam.
Joie intense. Son cœur n’avait jamais battu aussi vite qu’en ce moment. Le plus rapidement possible, la petite naïade nageait vers la surface. La lumière était à chaque coup de nageoire un peu plus présente. Combien de fois était-elle venue au bord ? Oh, pas trop non plus. Juste assez pour pouvoir, parfois, apercevoir quelques humains se baladant sur les rives du lac d’Ealan. Elle avait nagé à leurs côtés sans même qu’ils ne se soient rendus compte de sa présence. Sa mère ne l’en avait jamais empêchée, mue par une curiosité sans pareille vis-à-vis de ces êtres vivants. Ils avaient des jambes. Ils marchaient. Ils ne pouvaient vivre sous l’eau et pourtant, leur monde leur promettait tant de choses que les profondeurs du lac n’égaleraient jamais. Oh oui. Aleri lui avait parlé de ces personnes qui vivaient de cette façon si étrange. Elle n’avait pu les observer que de loin. Et maintenant, enfin, elle pourrait fouler le sol de ces choses qu’on appelait « pieds ». Elle ferait bouger ses « jambes » et ses griffes ne seraient plus que des… Des quoi déjà ? Peu importait. Ses yeux étaient pleins de lumière. Ayria n’avait jamais été aussi vivante que le jour de ses dix ans. Ses longs cheveux blonds semblaient voler derrière elle. Elle qui semblait déjà tant s’ennuyer dans ce lac trop petit pour sa curiosité. Trop petit pour ses envies, ses rêves. Elle voulait découvrir le monde, la naïve. Elle voulait vivre mille et unes aventures extraordinaires au travers de ces « royaumes ». Sa mère lui avait tout appris. Elle lui avait transmis sa curiosité, elle qui aimait tant les humains. Et qu’elle était belle, cette naïade. D’une beauté qui avait conquis nombreux tritons. Il se murmurait même qu’autrefois, elle s’était faite aimer d’un homme. D’un de ceux sur terre, au-dessus de la surface tandis que sa nature la condamnait à rester au-dessous. On disait qu’elle l’avait aimé aussi. Comme jamais naïade n’avait aimé auparavant. Oh oui, elle était belle, Aleri Elewen. Mais en ce jour, il n’y avait plus que sa fille qui comptait. Sa fille et ses grands yeux turquoise. Sa fille et ses longs cheveux blonds, son sourire lumineux, sa vivacité, sa curiosité qu’elle avait connue, à son âge, et qui ne l’avait jamais quittée. « Attends avant de sortir, Ayria ! Vérifie bien qu’il n’y ait personne. On ne sait jamais. » Et immédiatement, l’enfant ralentit. Un mètre au-dessus d’elle, il y avait l’air libre. Pas celui du lac. Celui qui emplissait le monde, celui que les humains et toutes les autres créatures respiraient. Celui-là même qui était la source de leur vie, qui leur permettait d’aller partout et nulle part pendant que les naïades et les tritons étaient condamnés à leur lac d’Ealan. Sa tête émergea lentement de l’eau. Ses yeux furent au contact du dehors pour la première fois. La sensation était si étrange. L’enfant en avait des frissons. « Il n’y a personne. Allons-y ! » Ayria avait nagé jusqu’au bord, savourant la trace de l’air sur ses traits. Une fois sortie du lac, elle avait vu, pour la première fois, sa queue se diviser en deux. Des jambes. Les siennes ! Elles étaient à elles ! Ses yeux émerveillés s’étaient tournés vers sa mère, aussi dénudée que la nature. Tout comme elle. Aucune gêne. Seulement le sentiment de bonheur. Pourtant, elle savait déjà qu’il lui faudrait mettre des « vêtements ». Les humains étaient pudiques.

Rapidement, certainement trop, elle avait tenté de se lever. Ses jambes ne tinrent pas plus de quelques secondes, prises de tremblements frénétiques que la naïade ne parvint pas à maîtriser. « Mère, il y a un problème ! » s’était-elle alors exclamé. On aurait pu lire, sur ses traits, toute la peine et l’angoisse du monde. Mais le rire cristallin d’Aleri résonna comme un réconfort à ses oreilles. Cette dernière se pencha vers son enfant pour l’aider à se lever. « Ne t’inquiète pas Ayria. Nous avons tous été comme ça, lors de notre première sortie à l’extérieur. » La terre sous ses pieds lui semblait si étrange. Pourquoi les hommes ne flottaient-ils pas dans l’air comme les naïades nageaient dans l’eau ? Elles n’étaient pas contraintes de rester sur un bien triste fond. Mais peu importait. Elle découvrait des couleurs, des odeurs. Et même la sensation d’être mouillée en plein air, elle qui, pourtant, avait passé toute sa vie immergée dans les profondeurs d’Ealan. « Quand saurai-je marcher ? » Aleri, une nouvelle fois, éclata de rire devant l’impatience de sa fille. Comme elle l’avait été, elle aussi, lors de sa première sortie ! Et comme elle avait été frustrée de ne pouvoir parcourir tout ce monde immédiatement ! Le regard d’Ayria brillait comme jamais auparavant. Ses yeux, fenêtres ouvertes sur un monde nouveau, ne savaient plus où se poser. Elle voulait aller au-delà de ce qu’elle voyait. Encore et toujours. « Bien assez tôt, ne t’inquiète pas. Il suffit de volonté. » Comme elle en avait. A revendre presque, bien trop grande pour une si petite personne.

~~~~~~~~

« Une coupure comme celle-ci madame, vous devez vous soigner ! » « Non… Non. Tout va bien. Ne vous inquiétez pas. Merci. » Ayria lança un coup d’œil entendu à sa mère. Elle avait quinze ans. Avec elle, elle avait découvert le monde. Ou plutôt, les limites de celui qu’elles pouvaient se permettre de connaître. Trop petit pour elles deux et pourtant, mère et fille se suffisaient l’une à l’autre, chacune nourrissant un peu plus la curiosité de son autre moitié. Il avait suffi d’une chute de la mère. Il avait suffi d’un caillou, petit mais coupant. La plaie avait été profonde et pourtant, Ayria la savait déjà guérie malgré le sang qui tachait la manche de sa robe. Elle s’inquiétait. Et s’ils découvraient leur nature ? S’ils savaient qu’elles n’étaient pas semblables à eux, mais qu’elles faisaient bien partie de ces démons des eaux qu’ils ne cessaient de maudire ? Ils les avaient trouvées près du lac et leur avait conseillé de ne pas rester trop près du bord. L’on racontait que certains hommes avaient disparu, qu’ils avaient été emportés par les naïades. Curieuses, elles les avaient rejoints. Ayria n’avait jamais vu des humains d’aussi près. Elle ne leur avait même jamais parlé et, là encore, elle osait à peine ouvrir la bouche. Sa voix s’était faite timide. L’adrénaline était là. Son cœur s’accélérait à chaque pas qu’ils faisaient en leur compagnie, effaçant toute trace d’un danger pourtant bien présent. « Laissez-moi voir, il faut faire un garrot ! » Aleri n’avait pas eu le temps de se dégager : l’un des hommes lui avait saisi le bras. Tirant sa manche, il avait eu tout le loisir d’admirer la blancheur de sa peau satinée tachée de sang. Et pourtant, il n’y avait plus la moindre trace de coupure, aussi profonde fût-elle. Son incompréhension le rendit béat, si bien que la naïade réussit à se dégager sans souci. Ayria voulait partir. Pourtant, elle était tout aussi figée que les autres, objet de leurs yeux méfiants et inquisiteurs. Ils jugeaient. Ils condamnaient. « On les a trouvées près du lac d’Ealan… » Jamais mots ne furent plus difficiles à entendre. La fille avait pris la main de sa mère. Ses doigts s’étaient mêlés aux siens. « Attendez… » Peut-être Aleri n’aurait-elle jamais du prononcer ce seul mot. Le son de sa voix sembla faire sortir de leur torpeur les humains autour d’elles. Leurs yeux brillaient d’une lueur haineuse. Verdict : coupables. Coupables de toutes ces disparitions dont ils croyaient les naïades responsables. Coupables de les avoir trompés pour mieux les tuer ensuite. L’esprit de l’être humain était bien trop compliqué. Il s’imaginait trop de choses. Et pourtant, jamais il ne lui parût aussi clair. Ils étaient ignares. Stupides, accordant trop d'importance aux croyances populaires. Elles paieraient pour des crimes qu'elles n'avaient jamais commis.

Elle s’était sentie entraînée par sa mère. L’adolescente avait couru. Le plus rapidement possible, se faufilant entre les arbres, tenant toujours, dans sa main, celle d’Aleri. Elle ne voyait que ses longs cheveux blonds devant elle, se baissant lorsqu’elle se baissait, accélérant lorsqu’elle accélérait, sautant lorsqu’elle sautait. Presque violemment, sa mère l’avait tirée vers l’avant tandis que les hommes n’étaient qu’à un pas derrière elles. Ayria s’était retrouvée devant. Jamais elle n’avait eu si peur. Jamais elle ne s’était sentie si proche de la mort. Son souffle était coupé. Respirait-elle seulement ? Elle n’osait presque pas, craignant de perdre un temps précieux par le simple fait d’inspirer l’air. Elles étaient enfin arrivées sur l’une des petites falaises surplombant le lac. Sans hésiter, Ayria avait sauté. Et alors qu’elle prenait son élan, elle sentit le violent arrêt de sa mère, qui lâcha aussitôt sa main. Le temps s’était arrêté. Elle avait vu l’expression d’Aleri. Elle avait entendu son cri tandis qu’elle tombait dans le lac. Le dernier instant. Le dernier regard. La panique. La terreur. Ses yeux bleus glacés par l’effroi de l’horreur humaine. Les secondes reprirent juste avant que la jeune naïade ne retrouve l’eau. Elle avait eu assez de temps pour éviter un choc fatal, mais pourtant pas assez pour ne pas sombrer dans l’inconscience, dans laquelle elle aurait préféré rester. Car une fois réveillée, la douleur fut plus vive que jamais. Elle s’était laissée porter par les courants. Jusqu’à ce qu’une étrangeté attire son attention. Car jamais on ne voyait tant de naïades et de tritons se diriger aussi prestement vers la surface. Elle fit ce qu’elle n’aurait jamais du faire. Les imiter. Elle était là. Attachée à un bûcher. Criant, implorant. Pleurant. Les flammes léchaient son corps, dévoraient sa peau sans pitié, elle qui était pourtant si proche du lac, elle qui n’aurait eu qu’un pas à faire, si seulement elle avait été libre. Rage. Colère. Haine. La naïade avait tenté de la rejoindre. On la retint. Et elle cria. Elle cria comme elle n’avait jamais crié, se débattant comme un démon, hurlant pour une mère qui n’avait commis que l’erreur d’aimer des êtres rejetant leur monstruosité sur d’autres espèces, qu’ils ne cherchaient pas à comprendre. Ses semblables l’emprisonnèrent presque. Rien. Il n’y avait rien à faire. Lâches. Désespoir. Et elle criait, encore et toujours. Y compris lorsque les hurlements de sa mère cessèrent. Abandon. Mort. Puis elle s’effondra. Replongea dans le lac. Là où nulle larme n’existerait.

Derrière le miroir.


pseudonyme/prénomvinnie sexej'étais une fille, aux dernières nouvelles Razz âge20 ans où avez-vous connu le forum ? une certaine muze m'a trainée ici, parce qu'elle est fourbe et que je suis une femme faible. Parfaitement. Et je suis celle qui s'est chargée de votre demande de partenariat sur Westeros. Bref, j'ai cédé. Et je ne regrette pas. En plus, Briséis m'a promis une montagne de chocolat. Je viens m'assurer qu'elle me la donnera bien, uhu. commentaireun forum juste magnifique, je ne vois pas quoi dire de plus *-* avatarGemma Ward créditbannière par Noway, citation de Victor Hugo, coloring réalisée par firework


Dernière édition par Ayria Erawen le Sam 5 Nov - 12:46, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Dim 16 Oct - 22:29

Qui c'est l'homme là, hein. Toi-même tu reconnais tout le pouvoir que j'ai sur toi. hehe Bienvenue faible femme, tu sais déjà comme je suis heureuse de te savoir ici, et puis avec Gemma en plus... (l’appât Kit, c'est vraiment l'meilleur, t'auras du jus avec ta purée si t'es sage. Laughing ).
Bon courage pour ta fiche, et j'ai hâte de voir à quoi elle va ressembler cette jolie naïade. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Dim 16 Oct - 22:40

On a déjà dit que le mâle dominant, c'était moi. Ce n'est sûrement pas parce que tu joues un homme, qui plus est Kit, que ça changera (dit celle qui s'est auto-proclamée faible femme, mais tout est logique... Dans ma tête Razz). Et tu sors en plus un argument de jus... De CHOC ! Hem.
Merci I love you J'espère qu'elle te plaira autant qu'elle me plaît déjà, cette petite. Et je suis quand même bien contente d'avoir cédé à tes fourberies MG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mona Rowandil



◣ MESSAGES : 97
◣ CRÉDITS : anarya
◣ PSEUDONYME : insuline, ma'


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 6:47

Mais il faut de tout pour faire un monde, c'est chouette les faibles femmes. bril hehe
Pour le chocolat il faut voir avec Bridélice en effet, c'est elle qui s'occupe du SAV. MG

Enfin, trêve de plaisanterie, bienvenue sur le forum et j'ai envie de dire que ça promet. Gemma en naïade... bril
Bonne chance pour ta fiche, je te réserve donc la belle Gemma. (:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celemon mer Cai



◣ MESSAGES : 79
◣ CRÉDITS : Mach',Poison Ivy
◣ PSEUDONYME : Deedee ou Poison Ivy


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 9:38

Oh yeah une naïade !!!

Welcome and good luck !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozwen Melbeth
oz ✩ this is where the wild things are.


◣ MESSAGES : 281
◣ CRÉDITS : crimson winter & winchested


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 9:48

    Bienvenue love
    Gemma est vraiment belle sur ta bannière ! J'ai hâte de voir ce que nous réserve cette première naïade hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 12:29

Mona, je trouve chouette aussi d'être aussi faible. Comme je l'ai déjà dit, j'suis contente d'avoir cédé. Et si ça n'avait pas été maintenant... Je serai quand même venue plus tard, je me connais. Et puisque je voulais être sûre d'avoir Gemma I love you Je compte bien aller réclamer mon chocolat à Briséis (ou Bridélice Razz), t'inquiètes pas pour ça xD Et merci de me réserver l'avatar, ainsi que pour la bienvenue et... Et les compliments. Je sens que je vais me plaire *-*

Celemon : Et en plus, je suis la première. Si c'est pas la grande classe ça, franchement Cool Merci (:

Ozwen : ASTRID bril Je la joue d'ailleurs, sur GoT ! Bref, je te retourne le compliment : ce gif, de dieu de dieu *-* J'espère qu'elle te plaira, ma Ayria. Parce que si possibilité de lien il y a... uhu. Bref. Merci I love you


Dernière édition par Ayria Erawen le Lun 17 Oct - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nilrasha Elderel



◣ MESSAGES : 102
◣ CRÉDITS : middle ages
◣ PSEUDONYME : middle ages
◣ DOUBLE COMPTE : none


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt et un ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 12:59

Oh Lirith I love you ravie de te voir ici. Et bon courage pour ta fichette :d
Au cas ou tu ne m'aurais pas reconnue, ici, Eleanor bril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 13:15

Eleanor I love you Enfin, Nilrasha ici. Va falloir que je m'y habitue xD Je savais que c'était toi, middle ages, ça s'oublie pas Razz
Merci (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 14:10

Hooooo ouiiiii bril Vinnie bienvenue !! C'est moi Briséis hein, hein c'était moi la demande, le chocolat, le harcèlement... mdl Je suis contente de te voir ici, avec Gemma en plus et une naïade ! Alalala. Si toi tu as craqué, alors je dois en faire autant ? Rah c'est dur d'être une faible femme !

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 15:25

Alors soyons faibles ensemble, et sachons nous soutenir quand l'une de nous sera prête à céder bril Et puisque je me suis inscrite, est-ce que j'ai droit à encore plus de chocolat ? Je dis ça, je dis rien, mais si ma faiblesse pouvait combler ma gourmandise hehe Bon par contre, là je vais pas t'aider parce que... Cèèède Briséis, cèèèède ! Hem. Parenthèse fermée, merci beaucoup pour cet accueil I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohot Pendragon
à ma place mourir au combat, faut-il pour lui plaire aller jusque là ?


◣ MESSAGES : 1205
◣ CRÉDITS : © insuline, tumblr
◣ PSEUDONYME : silverwing
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : rhies arawn


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 18:11

Bienvenue parmi nous porno

_________________

What am I supposed to do with this time ? If there's so many holes, I stay afloat, but I feel out of control... So petrified, I'm petrified. φ MAROON 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenddolen D'Orcanie
    and the battlefor the salvation of my soul has begun.



◣ MESSAGES : 315
◣ CRÉDITS : Mem0rial_FoX & tumblr
◣ PSEUDONYME : palmyr


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 18:43

Une naïade *-*
bienvenue sur Crimson MR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hipianne Dallod



◣ MESSAGES : 402
◣ CRÉDITS : FURIED HEART.
◣ PSEUDONYME : CLARISSE.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE :
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 18:46

Bienvenue (:
Gemma I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 20:02

Ayria Erawen a écrit:
Alors soyons faibles ensemble, et sachons nous soutenir quand l'une de nous sera prête à céder bril Et puisque je me suis inscrite, est-ce que j'ai droit à encore plus de chocolat ? Je dis ça, je dis rien, mais si ma faiblesse pouvait combler ma gourmandise hehe Bon par contre, là je vais pas t'aider parce que... Cèèède Briséis, cèèèède ! Hem. Parenthèse fermée, merci beaucoup pour cet accueil I love you

Hoo arrête, j'ai une idée de personnage qui se précise de plus en plus mais je n'ai même pas le temps cette semaine de rédiger la fiche de Briséis alors une autre... peace

Tu auras tout le chocolat que tu veux quand ta fiche sera validée et que tu me proposeras un lien qui tue tout bril

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozwen Melbeth
oz ✩ this is where the wild things are.


◣ MESSAGES : 281
◣ CRÉDITS : crimson winter & winchested


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 21:08

Ayria Erawen a écrit:
Ozwen : ASTRID bril Je la joue d'ailleurs, sur GoT ! Bref, je te retourne le compliment : ce gif, de dieu de dieu *-* J'espère qu'elle te plaira, ma Ayria. Parce que si possibilité de lien il y a... uhu. Bref. Merci I love you

    Han Lirith ? Je suis Illirya bril Merci pour le gif, même si je n'ai fait que le choisir Laughing Et toute sirène incarnée par Gemma ne peut que me plaire ! Donc n'hésite pas à me mpotter si tu as des idées de liens I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Lun 17 Oct - 21:19

Lohot : Merci ! Et un câlin d'accueil en plus, que demande le peuple ? bril

Gwenddolen : J'ai pas résisté. Gemma en naïade, c'était juste obligé ! Merci I love you

Hippiane : Merci *-*

Briséis : Mais justement, c'est quand on a ce genre d'idées qu'il faut céder Laughing Sérieusement, j'arrête. Tu fais comme tu le sens surtout. Tant que j'ai mon chocolat et un lien de la mort en plus, je ne peux qu'être comblée I love you Et puis on n'a pas vraiment le choix. On a deux Gemma en avatar, faut célébrer ça. CHAMPAGNE !

Ozwen : Moi-même Cool Oui, je savais déjà ! J'ai des taupes, uhu. Ou plutôt, c'est muze qui m'a tout dit xD balance Rolling Eyes Attention, dès que ma fiche sera terminée, tu pourras t'attendre à mon irruption dans ta boite à mp I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Mar 18 Oct - 16:37

TENTATRICE ! Écoute je te mpotte et je verrais quand je pourrais ramener mes fesses ^^ En attendant, il va falloir faire preuve d'imagination pour avoir le trophée du meilleur lien xd

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozwen Melbeth
oz ✩ this is where the wild things are.


◣ MESSAGES : 281
◣ CRÉDITS : crimson winter & winchested


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Mar 18 Oct - 21:00

Ayria Erawen a écrit:
Ozwen : Moi-même Cool Oui, je savais déjà ! J'ai des taupes, uhu. Ou plutôt, c'est muze qui m'a tout dit xD balance Rolling Eyes Attention, dès que ma fiche sera terminée, tu pourras t'attendre à mon irruption dans ta boite à mp I love you

    Ah ouais d'accord, muze elle gâche tout le suspens c'te bavarde Razz en ce qui concerne le "tout dit", j'espère qu'elle n'a dit que du bien Laughing et j'attends ton irruption avec hâte hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Mar 18 Oct - 21:15

Balance. Et ben décidément, tout le monde est contre moi en ce moment, hein. J'vais aller m'exiler quelque part, genre en Corée tiens, j'étais tranquille là-bas au moins.
Et j'suis pas bavarde. Et j'ai dis que des trucs très vilains, évidemment. Arrow

BREF. Je viens approuver officiellement les nouvelles perspectives de ton personnage. J'ai hâte de voir ce qu'elle va devenir, cette charmante naïade. I love you I love you


Dernière édition par Anndell Lucedith le Mer 19 Oct - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Mer 19 Oct - 11:45

BRISEIS : C'est pas parce que je suis une femme faible que je ne suis pas fourbe, hinhin. Mais j'suis une tentatrice expérimentée Cool hem. Bref, j'ai répondu à ton mp, j'espère que ma réponse t'ira I love you T'inquiètes pas pour l'imagination, à nous deux on va bien trouver quelque chose. J'le veux ce trophée Laughing

OZWEN : Elle ne m'a dit que du positif. Donc c'est une bonne balance. Tellement même que j'étais curieuse de te parler, huhu. En vrai, muze fait ta pub xD J'ai déjà quelques idées pour le lien. J'attends de terminer ma présentation, histoire d'être certaine de ma Ayria, et j'arrive Cool

ANNDELL : Tu noteras quand même que j'me suis bien rattrapée. En plus, ça te va pas cette position de victime Razz Pars pas en Corée, j'me sentirai trop seule sans toi ! Merci pour les nouvelles perspectives. Je la préfère comme ça j'pense, elle sera un peu plus intéressante à jouer pour moi. J'veux ton avis en priorité quand j'l'aurai terminée I love you maso MG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Mer 19 Oct - 17:22

J'adore ton personnage ! love Impatiente de lire la fin de ta fiche. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Sam 5 Nov - 12:47

Merci Celywaine I love you
Et justement, je ne vois pas trop ce que je pourrai rajouter pour mon personnage, finalement. Donc... Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenddolen D'Orcanie
    and the battlefor the salvation of my soul has begun.



◣ MESSAGES : 315
◣ CRÉDITS : Mem0rial_FoX & tumblr
◣ PSEUDONYME : palmyr


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Sam 5 Nov - 21:11

    J'ai beaucoup aimé ta fiche ( j'ai adoré l’anecdote sur la pudeur des humains mdl et je trouve la mort de sa mère tout simplement horrible Crying or Very sad )
    Je te valide donc avec plaisir ; bon jeu I love you

_________________

image
Tick tock goes the clock, And what now shall we play?

Tick tock goes the clock, Now summer’s gone away? Tick tock goes the clock, Tick tock until the day,And what then shall we see? That thou shalt marry me. Tick tock goes the clock, And all the years they fly. Tick tock and all too soon, You and I must die. Tick tock goes the clock, We laughed at fate and mourned her .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayria Erawen



◣ MESSAGES : 15
◣ CRÉDITS : abygael
◣ PSEUDONYME : vinnie


MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Sam 5 Nov - 23:37

Merci I love you C'était un peu l'effet voulu, donc j'suis contente ! Puis, j'avais suffisamment longtemps fait traîner cette fiche, uhu.
Bref : merci encore porno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 

AYRIA Ϡ la vie est une phrase interrompue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une longue, longue, trés longue phrase ...
» La phrase improbable v1.1
» Un mot donne une phrase
» La phrase improbable
» Veni Vidi Vici ou une autre phrase épique en latin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CRIMSON RIVERS :: ♙MEMOIRES :: REGISTRE :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: