Partagez | 
 

 DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 10:24



Celywaine Hélaine du Lac.
Il pleure dans mon coeur comme il pleut sur la ville ; Quelle est cette langueur qui pénètre mon coeur ? Il pleure sans raison dans ce coeur qui s'écoeure. C'est bien la pire peine de ne savoir pourquoi sans amour et sans haine, mon coeur a tant de peine.


prénom(s) et nom Celywaine du Lac, descendance des chevaliers du même nom, Sire Galahad, et Lancelot. classeHumaine. lieu de naissancesa mère a préféré accoucher hors des remparts de Camelot, elle a ainsi passé toute sa grossesse à Carleon, revenant à Camelot quelques années après la naissance de sa fille unique. agevingt-trois ans. fonctionancienne roturière et assistante d'un herboriste, actuellement duchesse. traits de caractèresnaïve, perdue, altruiste, douce, avenante, simple, sensible, romantique, rêveuse, optimiste, diplomate, loyale, charitable, idéaliste, charmante, candide, souriante.


nosce te ipsum.


ALLÉGEANCE Forgée par les idéaux et l’utopie que véhiculaient les aventures des chevaliers, Celywaine nourrit un attachement sans borne aux Pendragon. Ayant passé toute son enfance parmi les roturiers, elle n’a que très rarement aperçu la famille royale, mais les exploits du roi émérite et de ses comparses de la Table ronde n’ont fait qu’accroître la foi absolue qu’elle plaçait en eux. Le sentiment de sécurité régnant dans Camelot n’a fait que confirmer cette confiance, la jeune fille n’ayant jamais songé une seule fois à remettre en doute le pouvoir établi. Ainsi, le décès du roi indirectement causé par les prêtresses et druides, a irrémédiablement ébranlé la confiance qu'elle leur accordait. Celywaine se laisse influencer très facilement par les rumeurs et la méfiance dont témoigne son entourage contre les êtres magiques, sa douce naïveté l'emportant ainsi sur son indéfectible optimisme. L'animosité de sa mère biologique envers la magie n'aide en rien la jeune fille, qui avoue volontiers être terrorisée par l'étendue de leurs pouvoirs, et des intentions potentiellement malhonnêtes de certains. Ils sont dangereux, c'est indéniable.
RICHESSES Cely a été élevée par sa mère qui, bien que très pauvre, lui a toujours inculqué que la véritable richesse était celle du cœur. Ironique qu’une jeune fille prenant aussi peu de considération envers les commodités, soit devenue la descendante de l’une des plus prestigieuses familles de Camelot. Du jour au lendemain, Celywaine s’est donc retrouvée à la tête d’une belle fortune et de quelques biens terriens, que les du Lac ont toujours gardé avec avidité. Une véritable aubaine pour certains.
LIEU DE REPOS Elaine et Celywaine vivaient paisiblement dans une maisonnette, située entre le quartier animé de Maléann et le tranquille Carpentheon. D'ailleurs, la jeune fille avait décroché un emploi stable chez l'un des herboristes de ce quartier, le vieil homme voyant en elle une docile petite assistance. Néanmoins, en devenant la nouvelle lady du Lac, la jeune femme a du se résoudre à emménager dans des appartements privés au château, parmi les autres fanfarons de la noblesse. Un endroit immense et somptueux qui la rend éternellement mal à l’aise. Heureusement, Cely rend visite à sa mère Elaine presque quotidiennement (les loisirs d’une lady étant très limitées, a-t-elle pu constater avec amertume). Elle retrouve toujours donc avec euphorie le ni familial dans lequel elle a été élevée, se délectant de ces rares moments durant lesquels elle feint de retourner en enfance.
SOUVENIRS DU PASSÉ L’identité de son père a toujours été une ombre insidieuse, un passage obscur de sa vie qui la laissait dans la plus complète ignorance. Evidemment, il ne s’agissait-là que d’un vulgaire secret de polichinelle, du moins pour la famille du Lac. Et même si le reste de Camelot n’avait pas connaissance de l’identité du père, cela n’a pas empêché les insultes à peine camouflées, la "bâtarde" - comme ils aimaient l'appeler - baignant constamment dans ces rumeurs prononcées par des murmures étouffés, dont sa candeur ne la protégeait qu’avec parcimonie. Ainsi, elle n’a que très peu de souvenirs douloureux, mais tous concernent cette situation délicate, de façon plus ou moins directe. Chaque insulte était une vive douleur, un véritable coup de poignard qu'on enfonçait dans son coeur, mais la petite Celywaine a su apprendre à vivre avec, se complaisant à imaginer des raisons fantasques qui expliquaient logiquement l'absence de son père à ses côtés. Il combattait des lutins en Cornouailles, ou avait péri en sauvant des enfants d'une demeure en feu...tous les moyens étaient bon pour affronter la dure réalité. La politique de l'autruche fut, à force de persévérance, un art qu'elle manie à présent à merveille. Ainsi, son enfance modeste, mais choyée, s’est déroulée avec douceur malgré l’absence tant manquée du père. Sa mère et son meilleur ami d’enfance ont d'ailleurs été les figures essentielles de sa vie, et encore aujourd’hui dans cette nouvelle vie qui lui a été imposée. Ils sont les piliers sur lesquels elle a fondé cette étonnante force morale.
VISION D'AVENIR Il y a quelques temps, si on lui avait demandé l’avenir qu’elle aimait à imaginer, Celywaine se serait extasiée pendant de longues heures. Elle se serait ensuite résolue à répondre de façon la plus réaliste possible. Aujourd’hui ? La jeune fille est déboussolée par ce qui lui arrive depuis un mois, si bien qu’elle ne peut assurément guère plus prétendre connaitre son avenir. Auparavant, son futur s’avérait sans équivoque : s’occuper de sa mère étant un objectif constant, tout comme la présence immuable de son ami d’enfance. Ouvrir sa propre herboristerie ou boulangerie étaient ses rêves les plus fous. Loin d’elle l’idée d’être anoblie, et de préparer une union arrangée avec l'un de ces frivoles lord de Camelot. En effet, ses nouveaux parents pressent l’idée d’un mariage de convenance avec un chevalier, certains que Celywaine a l’étoffe pour procréer des descendants mâles dignes du valeureux Lancelot, et de l’honorable Galahad. Officieusement, les du Lac espèrent ardemment pouvoir redorer entièrement leur blason, teinté encore aujourd’hui par la trahison de Lancelot, et par l’adultère de Galahad avec une simple roturière, les aventures épiques que le père et le fils ont accomplies étant les derniers vestiges d’une gloire passée, et du respect dont on leur faisait égard.



Derrière le miroir.


pseudonyme/prénomSo', HIDEandseek. sexefemme jusqu'au bout des seins. âgedix-neuf ans. où avez-vous connu le forum ? Insu[...]line ♥ commentaireCAMELO[...]T, omfg j'attendais ce forum comme le messie. Cassandre est notre souveraine, baisons lui les pieds. Et plus encore. Cool avatar dianna agron. créditTumblr, la ressource graphique près de chez toi, gratuit et sans contrainte d’achat, partout en France métropolitaine. Pour plus de renseignements, veuillez contacter le 09bipbipbip, coût : 90000000 euros par minute.


Dernière édition par Celywaine du Lac le Jeu 16 Juin - 12:53, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 10:24


abyssus abyssum invocat.


➽ La jeune fille n’arrive guère à se faire à l’idée qu’elle a désormais une servante attitrée, prête à exaucer ses caprices les plus farfelus. Elle est ainsi l’une des rares nobles à être totalement indépendante. D'ailleurs, Celywaine a pour habitude de descendre dans les cuisines du château pour y prendre son propre repas, ou de nettoyer régulièrement ses appartements sous l’œil consterné et impuissant de sa servante. Des gestes spontanés de ce genre témoignant de son origine sociale, sont malheureusement nombreux. En effet, elle remercie toujours avec ferveur les domestiques de Camelot, et se retient encore avec difficulté de leur proposer son aide, lorsqu'elle aperçoit l'un d'eux effectuant une basse besogne. Cependant, les sévères et douloureuses réprimandes de la famille du Lac la dissuadent de jour en jour de maintenir ce comportement intolérable, du moins pour une jeune fille dite "de bonne famille."

➽ Peu de temps après l’annonce officielle de son nouveau rang, et seulement quelques jours avant d'emménager dans ses nouveaux quartiers au château, Celywaine a été victime d’une agression dans une ruelle de Camelot. Les agresseurs avaient une imagination inépuisable pour les insultes blessantes, exprimant toute leur animosité par rapport au titre nobiliaire récemment acquis par Celywaine. Son honneur aurait sans aucun doute été vulgairement souillé et sa vertu envolée sans ménagement, si son ami d’enfance Owain, n’avait pas perpétré des actes de magie assez violents sur les agresseurs, la sauvant ainsi de justesse. L’affaire sordide a été soigneusement étouffée, et personne ne semble être au courant. Si ce n’est l’ami en question qu’elle évite depuis ce jour fatidique.

➽ Celywaine n'a jamais nourri un quelconque a priori sur la magie. Peu avant 13 ans, elle avait même pour compagnon de jeu une voisine, devenue aujourd'hui prêtresse. Néanmoins, l'atmosphère de méfiance grandissante au sein de Camelot, et les récents évènements discréditant les êtres magiques, terrifient fortement la jeune humaine. Endoctrinée par une mère particulièrement hostile à toute forme de sorcellerie, Celywaine reste cette petite fille fascinée certes, mais surtout effrayée par ce qu'elle ne parvient à saisir.

➽ Véritable rêveuse, la jeune fille racontait souvent des histoires chimériques, avec un enthousiasme teintée d'une certaine candeur, aux enfants qui s'amusaient régulièrement sur la grande place de Carpentheon. Celywaine s'émerveillait de leurs réactions enfantines à chaque fois qu'ils écoutaient ses épopées romanesques. Il y a quelques temps, elle a tenté de narrer certaines de ses histoires aux enfants nobles du château. Ces derniers se sont contentés de l'ignorer avec condescendance, certains osant clamer avec hargne que leurs mères leur avaient formellement interdit de lui adresser la parole.

➽ Celywaine adore flâner dans les rues de Camelot qui l’ont vu grandir, insouciante des regards libidineux ou jaloux dirigés à son encontre. Elle ne cesse de s'extasier devant les stands du prestigieux marché de Maléann, qui offre d'innombrables produits frais, ou l'odeur du pain encore chaud de la boulangerie devant laquelle elle passe presque chaque jour. Mais la douce Celywaine aime tout autant le calme ressourçant de la lisière de la forêt, se délectant de ses odeurs florales exquises. Un endroit qu'elle n'a malheureusement pu l'occasion de visiter depuis qu'elle est devenue cette lady maladroite et peu commune.

➽ Sa belle-mère, Lady Ellan, espère secrètement rallier l’héritière à la cause des marcheurs de l’ombre, puis dévoiler au grand jour les affaires douteuses dont elle s'occuperait. Véritable marâtre digne de Blanche-neige, elle ne parvient à tolérer cette bâtarde, par pure vanité. Une énième ombre dans le futur si incertain de la nouvelle noble.










Dernière édition par Celywaine du Lac le Ven 10 Juin - 13:28, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 10:25

ad perpetuam rei memoriam.




“ Why do you have to be so cute ?
It's impossible to ignore you. ”

goodbye and go ♪ IMOGEN HEAP.

Le marché de la place ronde était empli de ces épices aux odeurs exquises, de ces couleurs d’étoffes divines. Même si elle connaissait cet endroit depuis des années, la femme d’une quarantaine d’année s’émerveillait à chaque fois devant cette fourmilière gigantesque qui s’activait sous ses yeux. La cacophonie pénible des commerçants et des commérages ne la dérangeaient pas outre mesure, alors qu’elle continuait à flâner avec assurance entre les différents étalages. Elaine n’était qu’une villageoise parmi tant d’autres, servant le noble blason des Lashon depuis plusieurs années. Mais le pécule régulier que ses corvées auprès de lady Lashon lui offraient, permettait à la roturière de vivre décemment et d’acheter ces fruits mûrs qu’elle observait depuis quelques minutes, après s’être arrêtée devant un étalage harmonieux. Elle jeta un bref coup d’œil au vieux commerçant, dont le sourire chaleureux la mit immédiatement à l’aise, comme lui seul parvenait à le faire. La belle blonde s’apprêta alors à engager la conversation, désireuse de connaître les prix de ces succulentes fraises dont la couleur rosée la charmait de plus en plus.

« Maman, maman, maman ! »

Elaine referma aussitôt ses lèvres, et se tourna légèrement vers sa fille qui venait d’apparaitre miraculeusement à ses côtés. Celywaine, âgée de seize ans, était dans un état d’euphorie la plus totale. Les yeux brillants d’excitation et son sourire immense éclairaient le visage angélique de sa fille, si bien qu’Elaine en fut fortement attendrie.

« Le tournoi se passera à merveille ! Le ciel est d’un bleu si limpide ! »

Elaine échangea un regard entendu avec le commerçant, Briac. Celywaine était connue dans leur entourage pour sa gaieté et sa candeur, le fruitier n’y faisant pas exception. Il était d’ailleurs l’un des seuls à s’émerveiller constamment de la douceur de l’adolescente. Elle était si adorable et avenante qu’il était difficile de ne pas la prendre en affection. Elle avait ce don étrange, Celywaine, celui d’apaiser les âmes en peine et de panser les cœurs meurtris, de faire renaître l’espoir là où on s’y attendait le moins.

« Saviez-vous qu’Owain y participera ? Il a été nommé chevalier depuis peu de temps, ce sera son premier championnat ! Owain sera parfait j’en suis certaine ! » S’exclama la jolie blonde, avec allégresse et sans reprendre son souffle. « Oh, bonjour Briac ! » rougit légèrement l’enfant, qui se sermonna de son impolitesse.

Elaine fronça imperceptiblement les sourcils, se tournant brusquement vers le commerçant au regard rieur, toujours aussi amusé par l’enthousiasme à peine contenu de Celywaine et la salua également. Sa fille, si naïve, ne remarqua aucunement l’expression fermée de sa mère, et poursuivit alors sa tirade dans un engouement démesuré. Etrange pour la jeune fille, elle habituellement si observatrice et soucieuse du bien être des autres. Cependant, le comportement étrange de la blonde ne surprit guère Elaine. L’enfant se comportait toujours ainsi, inconsciente de sa propre béatitude, dès qu’il s’agissait de ce garçon, constata sa mère avec amertume.

« Sir Lashon, Celywaine. » rectifia Elaine, d’une voix calme mais ferme.
« Siiir Lashon. » répéta vaguement sa fille, les joues rosissant légèrement. Elle se redressa légèrement, et parcourut du regard l’étalage qui les faisait face, tout en remettant discrètement derrière son oreille une mèche de son chignon lâche.
« Gwydre, le fils du forgeron, a l’intention de t’inviter au bal, cet été. Sa mère me l’a fait sous entendre.» Annonça promptement Elaine, tout en désignant quelques fruits que Briac s’empressa de lui donner.
« Oh.» répondit-elle avec détachement, plus occupée à observer silencieusement l’échange entre sa mère et le commerçant. Elle croisa brièvement le regard de ce dernier, et lui offrit instantanément un sourire affectueux.
« C’est une très bonne famille, le père travaille dur et gagne sa vie honnêtement, Gwydre va reprendre l’affaire familiale. Une situation stable pour fonder un mariage solide. Et pour y élever des enfants. » Continua la servante de lady Lashon, d’un ton équivoque.
« Oui…je suppose.» répondit prudemment l’ingénue, surprise par la tournure de la conversation. Briac, lui, avait compris la situation dès le début, mais savait plus que quiconque qu’il ne fallait guère interférer dans la vie privée d’Elaine. Celywaine, elle, ne put continuer à converser sur un sujet qui ne l’intéressait guère. Son esprit divagua à nouveau vers son ami le plus précieux, Owain. La fierté qu’elle ressentait devait désespérément être extériorisée. Elle l’aurait crié sur le toit de toutes les chaumières de la ville basse si elle avait pu. Un énième doux sourire vint alors illuminer son visage. « Saviez-vous que l’épée d’Owain a été forgée par le même gentilhomme qui s’était occupé de celle de Sir Galahad ? Sir du Lac a accompli tellement d’exploits ! Je suis certaine qu’Owain sera tout aussi pur que l’on surnomme Sir Gala- »

« SUFFIT. » Intervint brusquement Elaine, l’agacement et la frustration clairement visibles sur ses traits fins.

L’enfant sursauta, ses yeux s’écarquillant devant la colère soudaine de sa mère. Briac, lui, marmonna quelque chose d’incompréhensible dans sa barbe, mais prit sans un mot l’argent que lui tendait Elaine. Cette dernière fusillait du regard la pauvre Celywaine qui s’empourpra et balbutia de pitoyables excuses. Mais Elaine n’en avait cure. Protectrice, elle tenait absolument à ce que sa fille respecte les convenances, qu’elle apprenne où était sa place. Sa relation avec un fils de noble ne pouvait que mal finir, cela Elaine en avait pleinement conscience. Malheureusement elle n’était guère encore parvenue à séparer les deux principaux protagonistes. Néanmoins, la villageoise ne reculait devant rien, la vie lui ayant appris autant à se battre qu'à faire des concessions. Alors, si elle devait protéger sa fille jusqu’à son dernier souffle, la brave Elaine n’hésiterait pas. Si elle devait éloigner sa douce enfant de son meilleur ami, elle le ferait sans le moindre remord.

« Je crois que ce sera tout Briac, merci. Passez une bonne journée. » Déclara Elaine, tandis que sa fille le salua timidement.

Et les deux roturières s’éloignèrent du marchand de fruits, qui observa avec tristesse le dos de la pauvre jeune fille. Sous le soleil tapant, elles retournèrent sans un mot vers leur chaumière.
Le lendemain, Celywaine acceptait l’invitation de Gwydre, le fils du forgeron.




“ You took my hand, you showed me how
You promised me you’d be around. ”

where did you go ? ♪ FORT MINOR.

Le souffle coupé, ses mains rugueuses serrèrent machinalement le rebord de la table en face d’elle. Ses jointures blanchirent sous la pression étonnante qu’elle exerçait. Cependant, ses traits fins ne trahirent aucune émotion, son visage légèrement ridé restait stoïque. Immobile, imperturbable.

« Qu’avez-vous dit ? » finit par balbutier la femme d’une quarantaine d’année.
« Il est mort, Elaine. » répéta la vieille dame à ses côtés, avec plus de douceur. « Il a finalement succombé à ses blessures.»

Son pouls s’accéléra, inspirant et expirant de plus en plus rapidement, à mesure que le choc et l’affolement s’imprégnèrent en elle. Une de ses mains tenta de replacer une assiette posée sur la table, mais le tremblement incessant de ses doigts provoqua une de ses énièmes maladresses, faisant ainsi tomber l’assiette blanche qui explosa en milliers de morceaux s’éparpillant sur le sol.

« Sir Galahad est mort ! » murmura-t-elle, douloureusement. Elaine se figeait quelques instants, son cœur en lambeau. Il était parti. Son unique et grand amour, parti pour toujours.
« Oh ma pauvre fille... » se lamenta Galadriel, qui s’était précipitée vers les morceaux au sol. Elle leva lentement le visage vers la belle blonde, redoutant ses prochains gestes. La vieille femme la connaissait depuis d’innombrables années, s’imposant naturellement au fil du temps comme une mère de substitution. Le lien affectif qui les liait était indéfectible. Sans doute était-ce pour cette raison précise que Galadriel s’était précipitée chez sa douce amie. Oui, parce qu’elle savait. Elle savait le secret honteux qu’Elaine s’était toujours efforcée de garder à la portée de tous. L’identité du père de Celywaine.

« C’est…il s’agit d’un deuil que…Camelot portera…portera pendant longtemps. B-beaucoup de monde l’appréciait…c’est…» les mots moururent sur les lèvres de Galadriel, ne sachant que dire devant la tragédie qui allait secouer Camelot. Peu de temps auparavant, ils avaient perdu leur vénérable roi. Tous les chevaliers s’écroulant un à un, tel un château de cartes. La vieille femme, au service des du Lac depuis quarante ans, avait pourtant toujours cru que le fils de Lancelot réussirait à surmonter cette épreuve, malgré les terribles blessures qu’il avait reçu après avoir récupéré le Saint Graal et le laissant pour presque mort.

Dieu, comme elle avait eu tort.

« Est-ce qu’il a… ? » Elaine étouffa un sanglot. « Est-ce qu’il m’a demandé ? »

Les yeux de la vieille femme s’écarquillèrent instinctivement. Galadriel reprit contenance rapidement, cependant Elaine réussit parfaitement à interpréter la brève réaction de son amie.

« Bien sûr que non...» La mère de Celywaine eut un rire amer, les larmes traçant des sillons le long de son visage. « Il ne s’est jamais soucié de nous auparavant…pourquoi maintenant ?» Elle souffla, comme pour chercher un courage qui lui manquait. « Que je peux être idiote…»

Puis, sans qu’elle ne le veuille réellement, elle se souvint. Elle se souvint qu’il l’avait lâchement abandonné des années plutôt, alors qu’elle n’était qu’une jeune fille. Parce que la vie ne se terminait jamais aussi bien que les contes de fées, parce que le noble chevalier aux valeurs si honorables avait souillé son rang en écartant les jambes d’une vulgaire roturière. Parce qu’il l’avait laissé avec une bâtarde sans aucun remord. Comble de l’ironie, le chevalier tant aimé n’avait pas eu l’audace d’affirmer son amour pour Elaine, l’employée de l’auberge de l’époque, alors qu’il ne manquait jamais de courage pour vaincre les ennemis du roi, pour risquer sa vie dans des quêtes légendaires. Mais abandonner le prestige de la noblesse, les futiles commodités léguées de sa famille, oh, Galahad en avait été tout bonnement incapable. C’était si facile d’écarter les jambes d’une jeune paysanne mais plus difficile d’en assumer les conséquences. Tant de vices pour le pur Sir Galahad.
Elaine en eut la nausée.

« Il n’a eu que ce qu’il méritait...» Commenta-t-elle, plus durement. « Cet infâme..» Elle laissa cependant sa phrase en suspens, sachant au fond de son cœur qu’elle n’en pensait pas un traître mot. Certes, elle avait été dans l’obligation de quitter Camelot pendant la grossesse, avait donné naissance à l’enfant ailleurs, et n’était revenue que cinq ou six ans plus tard. Tous ces regards peu amènes qu’elle avait du supporter sans broncher. Cette solitude, ce mal être qui l'avait rongé. Et lui avait vécu sa vie tranquillement, admiré pour sa droiture et son honnêteté. Elaine aurait du lui en vouloir, le rendre coupable de tous ses maux.
Mais Dieu, elle n'en avait pas la force. Elle l'aimait beaucoup trop pour cela.

« Les choses risquent de changer, Elaine. » rétorqua la vieille femme, qui était restée silencieuse jusque là. Elle hésitait, ne sachant si elle devait d’aborder le sujet, lui dire qu’elle avait surpris et constaté la détresse déroutante des du Lac face au futur de leur famille, Galahad n’ayant laissé aucun descendant légitime. Devait-elle annoncer à Elaine que, peut-être, sa revanche sur ce clan maudit allait enfin prendre forme en l’existence de sa fille ? Qu’ils étaient si désespérés de voir ce cousin qu’ils haïssant tant prendre possession de leurs fortunes, de leur héritage qu’ils gardaient si jalousement, que leur unique salut résidait en l'innocente Celywaine ?

Oui, Galadriel avait l’intime conviction que, bientôt, la petite connaîtrait enfin l’identité de son père. Ainsi que tout Camelot. La vengeance était là, attendant patiemment son heure. Elle en était certaine. Alors, avec prudence, elle l'annonça à Elaine.

Les choses allaient définitivement changer.


Dernière édition par Celywaine du Lac le Dim 16 Oct - 20:45, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohot Pendragon
à ma place mourir au combat, faut-il pour lui plaire aller jusque là ?


◣ MESSAGES : 1205
◣ CRÉDITS : © insuline, tumblr
◣ PSEUDONYME : silverwing
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : rhies arawn


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 10:35

Bonjour, toi. perv perv

_________________

What am I supposed to do with this time ? If there's so many holes, I stay afloat, but I feel out of control... So petrified, I'm petrified. φ MAROON 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 10:40

Bonjour, bonjouuur perv Vous n'auriez pas un 06 pigeon voyageur, histoire de faire plus ample connaissance ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohot Pendragon
à ma place mourir au combat, faut-il pour lui plaire aller jusque là ?


◣ MESSAGES : 1205
◣ CRÉDITS : © insuline, tumblr
◣ PSEUDONYME : silverwing
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : rhies arawn


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 10:53

rollol Non, j'ai une chouette, c'est plus hype en ce moment. perv

_________________

What am I supposed to do with this time ? If there's so many holes, I stay afloat, but I feel out of control... So petrified, I'm petrified. φ MAROON 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 12:02

Je vais refouler mon hystérie face à Bradley et te souhaiter BIENVENUE calmement et donc comme une personne saine d'esprit I love you
Par contre je veux aussi que l'on me baise les pieds, il n'y a pas de raison !

Par contre, tu as l'ancien modèle de fiche. Est ce que tu pourrais ajouté le champ "avatar" juste avant crédit dans la toute dernière partie s'il te plaît ? Si tu ne vois pas de quoi je parle, je t'invite à revisiter le formulaire de présentation ^^

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel Essendiril
C. ♔ ombre et lumière.


◣ MESSAGES : 559
◣ CRÉDITS : Axelle
◣ PSEUDONYME : ma'
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 12:42

Sooo(...)ooo' bril I love you
Bienvenue sur TCR, il me tarde de lire ta fiche... Et puis les traits de caractère sont intéressants... Ah si j'étais une femme Arrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohot Pendragon
à ma place mourir au combat, faut-il pour lui plaire aller jusque là ?


◣ MESSAGES : 1205
◣ CRÉDITS : © insuline, tumblr
◣ PSEUDONYME : silverwing
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : rhies arawn


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 12:55

Lisa, la partie "avatar" je viens de la rajouter donc,... Ce n'est point de la faute de So'. I love you Et puis on sait toutes qui est Bradley je crois Arrow

Et aaah, si j'étais une femme bis. rollol La bannière est trop cool !

_________________

What am I supposed to do with this time ? If there's so many holes, I stay afloat, but I feel out of control... So petrified, I'm petrified. φ MAROON 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel Essendiril
C. ♔ ombre et lumière.


◣ MESSAGES : 559
◣ CRÉDITS : Axelle
◣ PSEUDONYME : ma'
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 12:58

Toi aussi tu serais capitaine ?

dehors

Bon, mon message ne sert strictement à rien mais, pour la forme, je vais juste dire : yesterdaay bril (je l'avais pas vu au premier passage, mais bon, j'adore cette chanson bril)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohot Pendragon
à ma place mourir au combat, faut-il pour lui plaire aller jusque là ?


◣ MESSAGES : 1205
◣ CRÉDITS : © insuline, tumblr
◣ PSEUDONYME : silverwing
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : rhies arawn


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 13:00

Non. scratch Je serai la femme de Celiwain. yeah

Arrow

_________________

What am I supposed to do with this time ? If there's so many holes, I stay afloat, but I feel out of control... So petrified, I'm petrified. φ MAROON 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 13:09

BORDEL NON MAIS C'EST QUOI QUE CE FLOOD DANS MA FICHE ! Evil or Very Mad fouet
Laughing bril

Lo' ; Oh oui bien sûr, les chouettes. Désolée, il faut dire que je suis encore à la préhistoire. Laughing
ça me fait penser au zoziau d'Harry Potter : Hedwiiiiiige à Camelot. *-*
& Merci pour la bannière. *o*

Briséis ; Ah mais pour la reine, ça se doit d'être beaucoup plus que de simples baisers aux pieds. Nous sommes tes esclaves sexuels humbles serviteurs. *-* Laughing *se cache de son mari (a)*
Désolée pour l'avatar, je viens d'ajouter la partie. ^o^

Cas' ; Mathii[..]lde *-* love bril porno
Merci *o* & oui, yesterday est juste unique ! bril


Je ne vous répondrai que par une seule chose : vive les DC. (a)
Vous pouvez être le capitaine du bâteau de Celiwain quand vous voulez. rollol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 16 Avr - 15:36

Lohot Pendragon a écrit:
Lisa, la partie "avatar" je viens de la rajouter donc,... Ce n'est point de la faute de So'. I love you Et puis on sait toutes qui est Bradley je crois Arrow

Ho ben mince je l'ai dit à tout le monde je pensais que c'était parce qu'ils avaient tous l'ancien modèle Embarassed C'est vrai que l'on sait qui il est mais j'aime les choses claires xd

Celiwain du Lac a écrit:
Briséis ; Ah mais pour la reine, ça se doit d'être beaucoup plus que de simples baisers aux pieds. Nous sommes tes esclaves sexuels humbles serviteurs. *-* Laughing *se cache de son mari (a)*
Désolée pour l'avatar, je viens d'ajouter la partie. ^o^

Olalala je défaille ! Tu peux être sûre que ce n'est pas tombé sous les yeux d'une aveugle ! MR
Vous regrettez d'interpréter des beaux mâles hein mouhahaha !

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohot Pendragon
à ma place mourir au combat, faut-il pour lui plaire aller jusque là ?


◣ MESSAGES : 1205
◣ CRÉDITS : © insuline, tumblr
◣ PSEUDONYME : silverwing
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : rhies arawn


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Mar 24 Mai - 13:11

Bonjour,

Comme dit dans le mail groupé, la maintenance arrive et nous aimerions avoir de tes nouvelles. Si nous n'en avons pas avant jeudi, 12h, ton compte sera supprimé. Tu peux envoyer un MP à l'une d'entre nous ou poster à la suite.

Amicalement,
Castiel, Briséis et Lohot.

_________________

What am I supposed to do with this time ? If there's so many holes, I stay afloat, but I feel out of control... So petrified, I'm petrified. φ MAROON 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Mer 25 Mai - 21:23

Sorry, j'abuse les filles. =/ Mais je compte rester, c'est juste que par rapport aux partiels et à ce qui s'est passé il y a quelques temps, j'ai un peu/beaucoup craqué, et je stagne niveau rédaction de rp de ce fait. Mais Celywaine est vraiment un personnage que j'adore, alors je tente de finir le plus tôt possible. Par contre, je ne pourrais passer qu'en coup de vent jusque lundi, c'est encore en rapport avec ce qui s'est passé il y a quelques semaines : il y a une cérémonie commémorative. Et malheureusement, j'ai en plus de ça deux diplômes à passer vendredi et lundi. Bref, un délai jusque mercredi ou jeudi max, ce serait possible ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Jeu 26 Mai - 8:08

Accordé ! Je comprend pour l'avoir vécut ^^

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 28 Mai - 10:43

Merci beaucoup Bri'. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohot Pendragon
à ma place mourir au combat, faut-il pour lui plaire aller jusque là ?


◣ MESSAGES : 1205
◣ CRÉDITS : © insuline, tumblr
◣ PSEUDONYME : silverwing
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : rhies arawn


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Sam 18 Juin - 13:56

Un plaisir de te valider choups I love you Cely est vraiment trop choupinou... J'ai hâte de lire les RPs Owain/Cely en tout cas bril Et j'ai des idées de lien Cely/Lohot MR
Ah et la partie souvenirs du passés... Très beau. *-*

(Et je réponds à ton MP asap !!)

_________________

What am I supposed to do with this time ? If there's so many holes, I stay afloat, but I feel out of control... So petrified, I'm petrified. φ MAROON 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Lun 20 Juin - 22:23

TU ES VALIDÉE !! yeah love

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 25
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Mar 21 Juin - 12:46

Mercii love Hâte de voir tes idées de lien, mon chou. I love you

Oui je le suis Bri', mieux vaut tard que jamais. Embarassed love cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.   Aujourd'hui à 4:54

Revenir en haut Aller en bas
 

DU LAC Ҩ yesterday, all my troubles seemed so far away.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arrête de penser. Tu me troubles.
» From yesterday ▬ Elias & Raf
» Perdu en eaux troubles
» The Real Michel Martelly
» Birmanie: Ca continue
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CRIMSON RIVERS :: ♙MEMOIRES :: REGISTRE :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: