Partagez | 
 

 you still believe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: you still believe.   Mar 19 Avr - 23:48


Anndell Lucedith.
I'm not a miracle, and you're not a saint. Just another soldier on the road to nowhere.


prénom(s) et nomAnndell Lucedith. classeDruide, désireux de l'oublier. lieu de naissanceUn petit village dont il tente en vain d'oublier le nom. Il refuse de le citer, de peur, peut-être, d'amener sur lui la vengeance des souvenirs qu'on ignore. âgevingt-quatre ans. fonctionSculpteur. traits de caractèresPatient, pacifique, souriant, mélancolique, déterminé (parfois borné), réservé, peu bavard, sincère, discret, fidèle, sérieux, pessimiste, désordonné, sensible, dur à la tâche, désintéressé, lâche, indépendant.


nosce te ipsum.
ALLÉGEANCE Il fut un temps où, sans hésitation, il aurait juré fidélité éternelle aux druides, car là où son père se tenait, il ne pouvait se sentir qu'à sa place. Ce sont pourtant ses propres pouvoirs qui l'auront privé de ses certitudes, et aujourd'hui, sans doute se sent-il plus proche de Camelot et de ses gens que de n'importe quel autre lieu ou communauté. Toutefois, son « allégeance » est loin d'être indéfectible, puisqu'il sait, au fond de cœur, que ce n'est pas à ce monde qu'il appartient, même s'il ne ressent guère l'envie de retourner là d'où il vient. Alors sans doute ne lui reste-t-il plus que lui-même à soutenir, quoiqu'il en coûte, et c'est pour cela qu'il défendra les intérêts de sa cités d'adoption lorsque choisir un camp deviendra nécessaire : parce-que c'est en elle qu'il aura découvert un semblant de paix et de tranquillité, loin de ses origines tourmentées. RICHESSES Ses plus grandes richesses sont ses sculptures, et il ne s'en sépare que parce-qu'il lui faut bien vivre. Cependant, il ne cache pas le plaisir que lui valent les regards émerveillés de ces gens qui tombent amoureux de certaines de ses œuvres, et le bonheur qui émane de tout leur être lorsqu'enfin elle devient leur. Ce n'est pas là la preuve d'une vanité quelconque, non, simplement la fierté d'être capable d'amener un peu de joie et de beauté dans la vie de ces gens grâce à ses seules mains et sans l'aide d'aucune force occulte. La simplicité à laquelle il aspire et dans laquelle il vit est sa seconde plus précieuse richesse et jamais il ne pensera à se plaindre de son modeste atelier comme de son minuscule foyer, tant il est certain de ne jamais pouvoir être davantage comblé. Après tout, il se contente de peu depuis toujours, et c'est bien là tout ce qu'il n'aura pas laissé dans le petit village de son enfance. LIEU DE REPOS S'il a quitté très tôt la demeure de ses parents, il n'aura passé que très peu de temps à vagabonder. Si dormir à la belle étoile ne le dérange relativement pas, un chez soi ne se refuse jamais et c'est ce qu'il s'est empressé de retrouver dés lors qu'il prit la décision de s'établir à Camelot. Il vit donc depuis maintenant des années dans une maison de la ville, dont les deux plus larges pièces sont réservées à son art et ses sculptures. La pièce restante est réservée à la vie quotidienne, et un large rideau sépare sa couche du reste du « domaine ». Rideau qui a pris toute son importance depuis qu'il a, sans réellement le croire lui-même, pris sous son aile une jeune femme de nulle part au potentiel magique insoupçonné. S'il ne lui a jamais demandé le moindre paiement, elle semble avoir pris à sa charge les tâches quotidiennes et il a bien du mal à se faire aux touches féminines que prend invariablement son chez lui, lui qui se complaisait dans son unique compagnie. Néanmoins, tous ces changements ne lui déplaisent pas tant, tout intrigué qu'il est par l'aura et la beauté de sa nouvelle compagne de maisonnée. SOUVENIRS DU PASSÉ Le passé est son premier ennemi, ainsi que sa plus grande peur. Il tente encore vainement de l'enterrer sous le présent et des pensées futures, sans pour autant parvenir à l'oublier totalement. Ne dit-on ps que l'on n'échappe pas à son passé ? Il semble que chez Anndell, l'adage se soit vérifié. Il parvient pourtant à vivre dans une certaine quiétude, rassuré de savoir que ceux qu'il aime vivent là où ses pouvoirs ne pourront les atteindre. Car la magie, elle aussi, appartient à son passé comme à ses peurs, et est la cause principale de ses malheurs. Sans doute ne lui pardonnera-t-il jamais, comme il n'en fera également jamais rien pour lui-même. Le passé donc, est tabou et il se garde bien de parler de lui-même à ses voisins, quitte à ne se rapprocher d'aucun d'eux pour le restant de ses jours. Au moins ses secrets et regrets seront-ils bien gardés. VISION D'AVENIR Curieux de nature, il se questionne forcément sur ce que l'avenir lui réserve. De là à tenter d'imaginer ses dix prochaines années, certainement pas. Anndell s'est depuis longtemps fait à l'idée qu'il était mieux pour lui de vivre au jour le jour, sans se soucier des ennuis que pourrait lui apporter la minute suivante. Il a tellement craint les lendemains dans son enfance, qu'il s'en éloigne aujourd'hui comme de son passé. L'avenir l'effraie pourtant moins et il n'hésite pas à y tourner ses pensées, pour un court moment cependant, d'autant plus que sa nature pessimiste ne l'encourage pas à voir le bon côté des choses. Ce qu'il aimerait ? Conserver tout ce qu'il a aujourd'hui, et vieillir tranquillement auprès de ses sculptures. Malheureusement, il semble que, depuis peu, la magie semble vouloir le rattraper, et il sait que du jour où elle frappera à sa porte, ses jours ne compteront plus une minute de paix.

abyssus abyssum invocat.
➽ En tant que druide, il est très attaché à la nature. De ce fait, il ne supporte que difficilement l'enfermement, prenant toujours soin de laisser l'air circuler librement dans son foyer. Tous les soirs, il quitte la ville pour s'aventurer dans les bois environnants, rituel indispensable à son bien-être. ➽ Il a reçu une très bonne éducation, qu'il a pris soin d'entretenir. Ainsi, il sait lire et écrire sans soucis, et sa connaissance en matière de plante est aussi grande que par le passé. Ne tenant cependant pas à ce qu'on découvre son statut de druide, il garde la plupart de ses connaissances pour lui. ➽ Il ne boit jamais d'alcool, de peur d'user involontairement de la magie sous ses effets. ➽ Il n'a jamais oublié l'incident du clocher, survenu des années plus tôt, et ne se l'est toujours pas pardonné. Il ne regrette pourtant pas de s'être un jour opposé à son père, certain d'avoir pu se construire au mieux loin de son ombre. ➽ Il regrette son passé autant qu'il en a peur, et s'il se sent chez lui à Camelot, le sentiment d'appartenir à une famille lui manque cruellement. Il craint également beaucoup la solitude, même s'il a appris à vivre avec elle au fil des années.

Derrière le miroir.


pseudonyme/prénomOphélie, plus communément appelée muze. sexeCocotte. âgeDix-neuf ans, et j'en profiterais jusqu'à la dernière miette. où avez-vous connu le forum ? via Bazzart. commentaireBon, je doute que les décisions d'une heure trente du matin soient les meilleures, mais j'ai eu un soudain coup de coeur pour Anndell... Sa fiche me procurera un peu de rpos entre deux fiches de révisions, tiens. avatarSam Claflin. créditBannière par moi-même, parce-que c'est pas de la tarte à dénicher pour ce monsieur. Il est sacrément mignon, dommage. eoe


Dernière édition par Anndell Lucedith le Ven 22 Avr - 12:20, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mar 19 Avr - 23:48

l'apprentissage.
Immobile, ses pupilles ne quittaient pas le morceau de bois posé à quelques pas de lui. Assis en tailleur, mains sur les genoux, il n'entendait ni ne voyait plus rien, si ce n'était sa cible. Le temps avait, pour un moment, arrêté sa course folle et il retenait son souffle, tandis qu'Anndell faisait de son mieux pour libérer le sien. A ses côtés, son père, jusque là imperturbable, se releva soudain. « Tu n'es pas concentré. » Sons et couleurs envahirent brusquement l'esprit du jeune homme, et il du fermer les yeux quelques secondes, les doigts crispés. « Je le suis. » Il devina les yeux que son père portait au ciel, avant de s'approcher de lui. « Tu l'étais. Il y a plus de cinq heures, tu l'étais encore. Ton esprit a depuis longtemps recommencé à vagabonder, tu es loin d'être prêt. » Anndell serra les poings et pinça les lèvres, retenant le flot de paroles qui menaçait de lui échapper. Il adorait son père, son admiration étant sans commune mesure et loin devant celle du reste des habitants de leur village. Mais il était aussi la source principale de sa frustration, et ce pour les mêmes raisons qu'il l'aimait. « Rentrons. » Et son père n'attendit ni réaction ni réponse avant de tourner les talons. Lui serra les poings et sentit une vague de colère envahir son esprit. Il pouvait lire la déception non seulement sur le visage de son père, mais aussi sur celui de tous les druides qui avaient mis tant de foi dans ses pouvoirs, déjà remarquables pour son âge. Il aurait peut-être rapidement cédé à la vanité et à la complaisance s'il n'avait pas été incapable d'user de la puissante magie qui lui avait été donné. On ne comptait plus toutes ces heures passées à contempler un morceau de bois en espérant le voir prendre feu. Il était intelligent pourtant, connaissait déjà le nom de plantes utiles à chaque blessure ou maladie... Mais l'intelligence ne pouvait rien lorsqu'il s'agissait de pouvoir, et ses études ici, ne lui servaient à rien. Brusquement, il se releva, les mâchoires crispées. « Non ! Je peux le faire ! Je PEUX le fa... » Il se tut, ouvrit de grands yeux, avant de lentement se tourner vers la cible qu'il venait de quitter des yeux, et qui se consumait sous un feu bien trop important pour ce simple petit morceau. Sa colère l'avait quitté en même temps qu'il avait senti le vent de sa magie s'embraser. Son père le rejoignit, après quelques minutes passées dans le silence le plus complet. « Il s'agit davantage du savoir, fils, et non du pouvoir. Qu'embraseras-tu lors de ta prochaine colère ? » Anndell baissa les yeux, où des larmes de frustration perlaient déjà. « Tu dois te concentrer. Sans cesse. Toujours. Ne jamais relâcher la pression que tu portes sur tes propres épaules. Tu dois savoir, mon garçon. Savoir où et quand ton pouvoir se libérera, et pourquoi le fait-il. Le contrôle Anndell, sera la clé. De toi-même, de tes émotions, de ton corps, de ton pouvoir. Et de ta liberté. » La main de son instructeur et père vint se poser sur son épaule, et la serra doucement, seule preuve physique de son affection pour son unique enfant qu'il se permettait. Celui-ci pourtant, se dégagea de la faible étreinte et envoya rageusement valser un caillou vers le feu qui mourrait lentement sous leurs yeux, avant de tourner le dos à son père et à la nouvelle preuve de son incompétence. « Je ne serais jamais... » Il fit une pause, le temps de laisser un soupir lui échapper. « Je ne serais jamais comme toi. » « Ce n'est pas ce qu'on te demande, Anndell. Ça ne l'a jamais été. » Un père aussi sage pouvait-il vraiment être si naïf ? Le jeune homme pinça les lèvres et quitta la plaine, fidèle compagne de ses années d'apprentissage.

les flammes.
« … jamais comme toi ! » Ces mots maintes fois répétés depuis que ses pouvoirs s'étaient déclarés claquèrent dans la pièce à la façon d'un coup de fouet. Il vit le visage de son père s'assombrir, et la déception qui irradiait de sa personne ne fit qu'attiser la douleur et la frustration qui ne quittaient plus Anndell depuis qu'il avait commencé son apprentissage. Il vit son modèle, l'objet de toute son admiration, faire un pas en arrière et détourner le regard, et son silence fut pire que tout. Pourquoi ne disait-il rien ? Il aurait du hurler, secouer son fils, le frapper ou qu'importe ! Mais pas ce silence, pas ces reproches muets et immuables, pas cette douleur qu'on avait bien le temps de lire dans son regard. Son père quitta finalement la pièce, dans un silence seulement troublé par le froissement de l'étoffe de ses vêtements, tandis qu'il se mouvait. Et la colère grondait toujours au sein du jeune homme, laissant convictions et certitudes en cendres. Brusquement, il s'empara d'une chaise qu'il lança contre un des murs de la chaumière, non sans pousser un cri qui, peut-être, suffirait à alléger le poids de sa frustration. Et il fut soulagé oui, mais certainement pas de la façon à laquelle il s'attendait. Lorsqu'il sentit sa magie grandir et traverser son corps, caresser chacun de ses membres et couler dans chaque veine, il était déjà trop tard. Il tenta de retenir son flot, mais il aurait tout aussi bien pu tenter d'emprisonner le vent. Il se figea. « Non. » murmura-t-il. Une lueur orangée illumina soudain le mur, et ses yeux s'agrandirent d'horreur, alors qu'il se tournait vers l'unique fenêtre du cottage. Il se précipita vers la porte, qu'il ouvrit avec violence. « Non ! » cria-t-il de nouveau alors que les flammes en haut du clocher de l'église dévoraient lentement le bâtiment, et que les cris choqués des habitants résonnaient dans la nuit.

la mémoire.
Depuis des semaines il taillait ce morceau de pierre, y mettant la rage des souvenirs qui ne demandaient qu'à reprendre leur place dans son cœur. Il n'avait encore aucune idée de ce que façonnait ses propres mains, comme si l'inconscient avant pris le contrôle de son corps. Il ne s'en plaignait pas pourtant, il avait rarement connu une telle communion avec la pierre, et s'oublier, de temps en temps, ne pouvait qu'aider à vivre mieux lorsqu'on passait sa vie à échapper à sa mémoire. Alors, du matin jusqu'au soir, on entendait résonner les bruits du marteau et du burin, de ses paumes frôlant cette dure essence qu'il aimait tant. Il y avait bien longtemps qu'Anndell avait découvert les plaisirs de la sculpture, du bonheur de savoir quelle forme ou quel visage pourrait apparaître dans ce qui n'était, au départ, qu'un morceau de néant. Il y avait mis d'autant plus de son énergie après ce qu'il appelait le Feu. Il suspendit son geste, prêt à accueillir le flot de souvenirs qui frappait à sa porte. S'il n'aimait pas se replonger dans son passé, il y avait tout de même ces moments où savoir qu'il ne venait pas de nul part l'apaisait. C'était après le Feu donc, qu'il avait détourné son esprit de la magie pour se concentrer sur ses propres mains, ainsi que sur le bois, la pierre, l'air même, où il modelait toutes ces formes merveilleuses qu'il ne serait jamais capable de reproduire dans une essence palpable. Il avait passé de nombreuses heures, au fond des bois, seulement accompagné de son couteau et d'une racine dans laquelle il taillait petits animaux et êtres merveilleux. Si magie il y avait, dans ce domaine, ce n'était que celle du cœur, et celle-ci, il avait toujours sur la contrôler, contrairement à celle de l'esprit. Alors pourquoi pas, s'était-il dit, pourquoi pas en vivre, pourquoi ne pas oublier ses origines et cette magie traitresse qui n'apparaissait que dans les pires moments ? Il n'y avait pas réfléchi bien longtemps, quelques années seulement. Un an, peut-être deux, après le Feu, il avait sellé son cheval et quitté un foyer qu'il ne voulait plus considérer comme sien, car trop plein du mystère et de la magie des druides. Il ne gardait avec lui que son savoir des plantes et de la pierre, et cela, pensait-il, lui suffirait à jamais.
Dans son atelier, il soupira, posa marteau et burin sur l'établi près de lui, et effleura la sculpture de ses paumes durcies par le travail et le temps. C'était un visage, aux traits fins mais sans réelle fragilité. Il n'y avait pas vraiment de beauté, mais une pureté et une gentillesse qui se lisait jusque dans ces yeux de pierre. Un sourire timide prit place sur ses lèvres lorsque le regard véritable du modèle lui revint en mémoire. Ce regard clair et sincère, compatissant et pourtant tout aussi incapable de le comprendre que le reste du village. Il y avait si longtemps qu'il ne l'avait pas prise dans ses bras. Si longtemps. Anndell ferma les yeux, l'espace d'une seconde, peut-être deux, et s'éloigna d'un pas ou deux pour admirer dans son ensemble le visage d'une mère qui ne l'avait jamais quitté, plus présent encore dans ses souvenirs que les traits d'un père admiré. Son cœur se ferma à cette évocation, et il se détourna du morceau de mémoire qu'il avait figé dans la pierre, espérant peut-être ainsi l'exorciser. Il alla ouvrir la porte de son atelier, cherchant l'apaisement dans le spectacle quotidien de ces marchands, commerçants et gens du peuple qui s'agitaient dans les rues poussiéreuses de Camelot. La faible essence de magie qu'il sentait depuis quelques temps vint caresser son esprit, mais il l'ignora, espérant ne pas devoir un jour lui faire face et être ainsi forcé de rappeler la sienne, chose qui, pourtant, avait déjà partiellement été faîtes depuis qu'il avait pris sous son aile cette étrange jeune femme aux origines inconnues. Depuis la mort d'Arthur cependant, l'inconnu prenait une grande place dans la vie de chacun, d'autant plus pour les êtres doués de magie. Les êtres comme lui. Il frissonna, chassant l'intruse qui frappait aux portes de son esprit, cette folie qui aimait tant se déchaîner à la moindre de ses faiblesses. Ce dont il n'avait pas conscience, c'est du contrôle qu'il avait appris à avoir sur elle à force de lui interdire la moindre sortie, mais il n'était pas prêt à s'essayer à de nouvelles expériences, se complaisant dans cette vie si simple mais à laquelle il aspirait tant. Et doucement, il ferma la porte.


Dernière édition par Anndell Lucedith le Jeu 28 Avr - 13:00, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 10:47

Un petit lien d'amour ça te dit touffe touffe touffe touffe touffe touffe touffe party
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Essendiril
C. ♔ ombre et lumière.


◣ MESSAGES : 559
◣ CRÉDITS : Axelle
◣ PSEUDONYME : ma'
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 10:56

Aaaah te voilà toi ! bril love
Bienvenue sur TCR ! Je te réserve Anndell. MR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozwen Melbeth
oz ✩ this is where the wild things are.


◣ MESSAGES : 281
◣ CRÉDITS : crimson winter & winchested


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 11:27

    Bienvenue bril
    Excellent choix de PV hein MG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 11:48

mazarine; Quelle subtilité, ma dame. What a Face

castiel; Ouii. Je n'aurais pas résisté bien longtemps ! J'espère ne pas faire comme avec Elendriel, mais j'ai confiance cette fois. *-* &Anndell est un très beau personnage. Merci. I love you love bril (t'es trop gâtée, rôh).

ozwen; Tu m'étonnes, hein. hehe
C'était soit lui, soit Ozwen... Le destin a tranché. Si Destin est ton second prénom... (j'me fais rire toute seule).
Bref. Merci beaucoup ! bril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 11:59

Oh mince, je suis désolée, j'ai confondu avec quelqu'un. Shocked Shocked
La honte, du coup je passe pour une malade. Shocked silent
Milles excuses. gad
Revenir en haut Aller en bas
Briséis Pendragon
got a secret Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi.


◣ MESSAGES : 821
◣ CRÉDITS : gif signature par luckycharmsandtv (tumblr)
◣ PSEUDONYME : purple rain ' lisa
◣ ÂGE : 26


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 12:02

Mais tu es une malade Maza, assume voyons !
Bienvenue sur le forum, bon choix de pv I love you

_________________
    Je veux bien faire la belle mais pas dormir au bois, je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi. Faut-il que je cède, faut-il que je saigne pour qu'il m'aime aussi pour ce que je suis - à ma place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozwen Melbeth
oz ✩ this is where the wild things are.


◣ MESSAGES : 281
◣ CRÉDITS : crimson winter & winchested


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 12:04

    MG
    Tout à fait, et Chance est mon troisième (tu viens de m'embarquer dans une blague foireuse, merci --' xD ) Heureusement que tu as pris Anndell, je t'en aurais un peu voulu de tenter Ozwen xD (même pas qu'un peu en fait Arrow )

    Et je suis tout à fait d'accord avec toi, on manque de belles bannières et de beaux avatars du monsieur (quoi que ceux d'Insuline sont vraiment magnifiques)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 12:10

Il n'y a pas de mal Mazarine, je m'en doutais en fait ! &ça restera entre nous va, pas de quoi avoir honte. mdl MG

Merci Briséis ! Excellent choix d'avatar en ce qui te concerne. bril

Ahah, mais de rien ! C'est toujours avec plaisir qu'on embarque son prochain dans la bêtise. mdl &ne t'en fais pas va, je déteste la concurrence, il n'y a rien de plus stressant et nos petites vies nous apportent déjà bien assez de stress comme ça. Puis je sais déjà que je serais plus à l'aise avec un mâaale. MG &ça nous fera au moins un lien chacun de présent, tout est bien qui finit bien !

Ah, ne m'en parle pas. &heureusement qu'Insuline est là, oui ! Elle mériterait presque qu'on l'inonde encore une fois de compliments et tout ça... sa tête va finir par ne plus passer les portes, vraiment. gad


Dernière édition par Anndell Lucedith le Mer 20 Avr - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 12:18

Je suis pas une malade, toute suite Shocked touffe Arrow

Merci, tu es bien gentille. *-*

Vous avez le même prénom en même temps, ca m'a induit en erreur. rollol tomato
Revenir en haut Aller en bas
Owain Lashon



◣ MESSAGES : 85
◣ CRÉDITS : avatar_weeping angel; bann_tumblr.
◣ PSEUDONYME : Luce.
◣ DOUBLE COMPTE : Nope.


MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 13:01

Bienvenue chez les fous parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel Essendiril
C. ♔ ombre et lumière.


◣ MESSAGES : 559
◣ CRÉDITS : Axelle
◣ PSEUDONYME : ma'
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 13:20

Anndell Lucedith a écrit:

Ah, ne m'en parle pas. &heureusement qu'Insuline est là, oui ! Elle mériterait presque qu'on l'inonde encore une fois de compliments et tout ça... sa tête va finir par ne plus passer les portes, vraiment. gad

Non mais ne vous gênez pas hein. MG

dehors

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 14:35

Mazarine, c'est vrai que j'aurais pu te blâmer pour le reste de nos vies, mais ce sera plus agréable comme ça sans doute. mdl &puis, c'est compréhensible ! Je ne crois pas qu'il y ait tant que cela d'Ophélie en liberté. o.o

Merci Owain ! Bradley. love bril

Ahlala.
Insuline est perdue, ça y est. Paix à l'âme de son humilité. mdl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 16:14

touffe touffe touffe Tu aurais osé ?
Non c'est vrai, mais la dite personne, se fou bien de moi, parce qu'elle a vu ma bourde. touffe
Revenir en haut Aller en bas
Hipianne Dallod



◣ MESSAGES : 402
◣ CRÉDITS : FURIED HEART.
◣ PSEUDONYME : CLARISSE.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE :
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 17:19

Oh muze (:
Je crois qu'on a du se croiser à quelques moments! Bref, bienvenue sur CR I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Mer 20 Avr - 20:18

Nooon. MR
&ben tiens ! Il vaut mieux en rire de toute façon ! XD

Ah, RUINES/Clarisse, ça devait être sur NDF ! J'ai un peu déserté sur la fin, mais j'y suis restée un temps tout de même. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hipianne Dallod



◣ MESSAGES : 402
◣ CRÉDITS : FURIED HEART.
◣ PSEUDONYME : CLARISSE.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE :
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Jeu 21 Avr - 17:12

Tu avais Teresa Palmer, c'est ça non? (tu m'as reconnue Shocked ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: you still believe.   Jeu 21 Avr - 20:02

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Ven 22 Avr - 12:22

Hipi, j'avais bien Teresa oui ! Et je me répète mais oui, je t'ai reconnu, bien sûr ! hehe

Merci Ada ! Emilia. bril Mon dieu, qu'est ce qu'elle peut être jolie...

Et je pense avoir terminé ma fiche, en espérant que tout soit ok. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel Essendiril
C. ♔ ombre et lumière.


◣ MESSAGES : 559
◣ CRÉDITS : Axelle
◣ PSEUDONYME : ma'
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Ven 22 Avr - 12:40

Oh j'ai adoré ta fiche, décidément j'adore ton style d'écriture et comme je ne vois rien "d'anormal" par rapport au contenu, je te valide sans attendre plus longtemps. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Ven 22 Avr - 12:47

Merci beaucoup. porno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celywaine du Lac



◣ MESSAGES : 154
◣ CRÉDITS : (c) mischevious wink.
◣ ÂGE : 24
◣ DOUBLE COMPTE : none.


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Ven 22 Avr - 12:56

FUCK FUCK FUCK, TA FICHE. JE SUIS FAN Shocked *-* love bril tx
Bienvenue. thud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel Essendiril
C. ♔ ombre et lumière.


◣ MESSAGES : 559
◣ CRÉDITS : Axelle
◣ PSEUDONYME : ma'
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Ven 22 Avr - 12:59

(De tels mots dans la bouche d'une si jolie jeune femme, je suis choquée. touffe Arrow )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anndell Lucedith



◣ MESSAGES : 306
◣ CRÉDITS : ...
◣ PSEUDONYME : muze.
◣ ÂGE : 25


SUR UN BOUT DE PARCHEMIN
➽ ÂGE DU PERSONNAGE : VINGT-QUATRE ANS.
➽ DANS UN MIROIR :
➽ COMPARSES :

MessageSujet: Re: you still believe.   Ven 22 Avr - 13:04

mdl mdl mdl On lui pardonne ! Mon ego ne lui en aura même pas voulu une seconde...
Merci beaucoup. Tu n'imagines même pas comme tes mots me font plaisir. Ça vaut bien un : FUCK, c'est trop gentil. *-* love porno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: you still believe.   Aujourd'hui à 2:18

Revenir en haut Aller en bas
 

you still believe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CRIMSON RIVERS :: ♙MEMOIRES :: REGISTRE :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: